Sénateurs de Saône-et-Loire

Jean Paul EMORINE

Marie MERCIER

La Saône-et-Loire

16 janvier 2019

Les sénateurs Marie Mercier et Jean Paul Emorine ont rencontré Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, hier mardi 15 janvier, afin de lui rappeler la nécessité de réintégrer les 8 communes du Clunisois exclues du dispositif des Zones défavorisées simples

Ce zonage est une composante de la politique agricole commune. Le classement en ZDS conditionne l’attribution de certaines aides agricoles. Aussi, le déclassement de ces 8 communes – Berzé-le-Chatel, Bissy-sous-Uxelles, Blanot, Bray, Chapaize, Chissey-les-Mâcon, Cortambert, Donzy-le-Pertuis – conduirait à la perte d’indemnités compensatoires de handicaps naturels pour 29 agriculteurs qui ont consacré énormément de temps, parfois leur vie, pour pérenniser leurs exploitations. Celles-ci seraient incontestablement menacées avec la nouvelle carte des ZDS.

Depuis deux ans et demi, les élus locaux dont les sénateurs de Saône-et-Loire attirent l’attention du ministre de l’Agriculture sur la situation grave et injuste que connaissent ces agriculteurs. Les nombreuses initiatives ont permis de modifier la première carte qui prévoyait de sortir du dispositif 89 communes de notre département, mais il n’est pas envisageable d’abandonner les 8 communes restantes.

Depuis un mois, Marie Mercier et Jean Paul Emorine ont multiplié leurs interventions auprès du ministre de l’Agriculture. Le mardi 15 janvier, ils ont pu tous les deux solliciter de vive voix la réintégration des 8 communes dans le dispositif, une mesure conforme aux dispositions du règlement européen, pertinente au niveau national et juste sur le plan local.

« Retour

Mentions légales   ©2016 - Sénateurs Jean Paul EMORINE & Marie MERCIER

Créé
par
Mister Harry, Agence web et mobile en Bourgogne, Saône-et-Loire